Dons de sociétaires

Le musée s'enrichit régulièrement grâce à la générosité de donateurs :

Chaque décoration est le témoignage d’une aventure humaine. En plus de l’insigne, le brevet de la Légion d’honneur que reçoit le décoré a une grande importance et atteste de sa nomination ou promotion dans l’ordre. Sous la IVe République, pendant une très courte période, ce brevet fut coloré.

 

Grâce à un généreux donateur de sa société des amis, le musée a pu compléter son fonds d’archives sur la Légion d’honneur en faisant rentrer dans ses collections ce modèle peu courant.

 

Il fut remis au capitaine Maurice Paul Gustave Ferry (1899-1963), pour son action au sein du détachement d'armée de l'atlantique durant la Seconde Guerre mondiale.

La création du musée en 1925, a été la conséquence du legs par Maurice Bucquet de son étonnante collection phaléristique déjà présentée en grande partie lors de la célèbre exposition au musée des Arts décoratifs en 1911.

 

Dès 1926, puis en 1932, la bailli-comte Thierry Michel de Pierredon donna au musée sa très importante collection dédiée à l'ordre de Malte et aux ordres français.

 

On peut citer le don de la comtesse Bouët-Willaumez, des ordres, décorations et médailles de son aiëul l'amiral Louis-Édouard Bouët-Willaumez, relaté dans le bulletin n°13 de la SAMNLHOC.